Retour accueil


Edito 2014 / Edito 2013

 

Edito 2013,  De l’intérêt du Génie Atomique pour la sûreté du parc français

Janvier 2013

 

Dans un article des Echos datant de la fin d’année 2012 (Cf. lien), le nouveau président de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, manifestait sa préoccupation sur la capacité d’EDF à renouveler son personnel. En effet, environ 30% de ses effectifs partiront à la retraite d'ici cinq ans, mais cette proportion atteint 50% du personnel nucléaire.

"C'est quelque chose d'absolument massif sur lequel il ne faut pas se tromper (...) Il y a une génération qui part, qui a participé à la construction, à la mise en service des tranches", déclare-t-il, soulignant que la nouvelle génération arrivera sur des réacteurs déjà en fonctionnement et âgés. "Donc la question sous-jacente, comment on renouvelle les compétences ?", souligne le président de l'ASN.

 

Dans un tel contexte, les principaux industriels du secteur et l’INSTN ont décidé de monter, début 2013, une journée d’informations à destination des directions des écoles d’ingénieurs, de façon à faire passer deux messages :

-          Oui, l’industrie nucléaire constitue un secteur français recrutant fortement de jeunes ingénieurs,

-          Cependant, certains métiers jugés stratégiques et aujourd’hui critiques, comme la conduite et la sûreté des installations, exigent une solide formation en physique des réacteurs et sur le fonctionnement de ces grands systèmes complexes (simulateurs).  

L’idée, bien sûr, est que les entreprises expriment des arguments pour convaincre des élèves ou diplômés ingénieurs d’engager une année d’études exigeante en Génie Atomique, leur donnant ensuite des atouts pour exercer des responsabilités sur des métiers à forts enjeux.

 

Bruno TARRIDE,

Directeur des études du GA

 

http://m.lesechos.fr/industrie-services/la-france-face-au-vieillissement-de-son-parc-nucleaire-reuters_00479633.htm

ESPACE PRIVÉ

 
 

Mot de passe perdu?


Edito 2009 : GA & carrière
Edito 2010 : Nucléaire & crise
Edito 2011 : Renaissance
Edito 2012 : post-Fukushima
Edito 2013 : De l'intéret du GA pour la sûreté du parc